Lecture au cp ce1 | Outils d’amélioration de la fluence en lecture


– Fluidité en lecture : Qu’est-ce que la fluence de lecture ? Définition
– Présentation du test de fluence E.L.FE (Évaluation de la Lecture en FluencE)
– Accéder à la compréhension rapide de phrases, de textes ne comportant pas de difficultés lexicales : Choix des textes de lecture
– Anticiper les difficultés de déchiffrage : Mise en page du texte d’entrainement de la  fluence (lettres muettes, présegmentation, lecture par groupe de sens)
– Automatiser le décodage, reconnaitre rapidement les mots : Révisions du code, notamment des « sons complexes »
– Découvrir le texte d’entrainement de la fluence
– Lire le texte à haute voix
– Test de la fluence de lecture
– Nouveaux textes d’exercices de lecture – entrainement de la fluence : pour une meilleure fluidité de lecture
.

« Malgré l’extension de plus en plus grande que prennent la radio, la télévision et la technologie moderne, la lecture demeure le plus important moyen de culture, une occupation indispensable et obligatoire des loisirs de l’homme, la plus riche source d’informations scientifiques et culturelles ».

.

fluence-ameliorer-vitesse-de-lecture-textes-etalonnages-reperes-niveau-cp-ce1

Aperçus de certains des documents de l’article – fluence : améliorer la vitesse de lecture (étalonnages, repères de niveaux, textes)

Fluidité en lecture : Qu’est-ce que la fluence de lecture ? Définition

L’apprentissage de la lecture ne se résume pas « simplement » qu’à travers l’identification des mots (conscience phonologique / principe alphabétique / codage orthographique), l’automatisation du code (lecture par voie directe ou indirecte) et la compréhension du texte (oral, écrit). Il faut aussi composer avec la fluence de lecture.
Qu’est-ce que la fluence de lecture ?
La fluence de lecture se définit comme étant « la capacité à lire avec aisance, rapidement, sans erreur et avec une intonation adaptée ».
Cette capacité est très importante, primordiale. En effet, elle permet de lire sans effort, le texte est donc compris plus vite. L’enfant améliore sa fluence de lecture en lisant et relisant des textes et en mesurant ses progrès.

Des tests de fluence de lecture sont mis en place par les enseignants dans la majorité des écoles, et ce, à n’importe quel moment de l’année de façon à pouvoir mettre en place des activités d’amélioration de la fluence, en petits groupes principalement, (travailler la fluence est une obligation pour les enseignants) et pour cela, pour mettre en place l’automatisation des procédures d’identification des mots (activités de lecture répétées), ils doivent créer des groupes de niveaux. Et donc évaluer les élèves.

L’évaluation donne un nombre de mots lus correctement par minute (MCLM). Les textes sont étalonnés du CE1 au CM2. L’enfant et les parents peuvent évaluer les résultats par rapport aux résultats moyens obtenus en fonction de la classe de l’enfant (et du mois de passation de l’épreuve) mais aussi en fonction, (au choix ! voir ci-dessous dans la suite de l’article) de la grille CogniSciences (moyenne janvier ce1 : 60 ou 68 mots lus par minute selon le texte lu), ou bien des repères pour évaluer le niveau des élèves, disponibles ci-dessous et issus de présentations pédagogique destinées aux enseignants et disponibles sur certains sites académiques (moyenne janvier ce1 : 52 mots lus par minute).
Ensuite, il sera proposé par l’enseignant des séances d’entrainement à a fluence aux enfants présentant des faiblesses, et notamment ceux dont le niveau de lecture est un handicap pour la compréhension des textes.

Présentation du test de fluence E.L.FE (Évaluation de la Lecture en FluencE)

.

etalonnages-nombre-mots-correctement-lus-par-minute-mclm-fluence-cp-ce1

Étalonnages MLCM – « Monsieur Petit » « Le géant égoïste »

Au CE1, selon le Laboratoire des sciences de l’éducation de Grenoble (CogniSciences, 2008) qui a développé E.L.FE, un outil d’Évaluation de la Lecture en FluencE, l’élève doit pouvoir au cours du mois de janvier lire en moyenne 62/68 mots selon le texte lu (deux textes sont proposés en lecture).

Cependant, selon les documents fournis par certains sites académiques en 2015 ou 2016 (ma circonscription, notamment) le nombre (moyen) de mots lus est abaissé à 52 mots (toujours au mois de janvier).

L’on ne sait pas trop donc, en tant que parent quelle peut être la « norme ». CogniSciences ayant développé, semble-t-il, d’après mon analyse, l’outil repris par les éditions La Cigale, les académies proposant à tout public, quant à elles, des documents d’où il ressort qu’ils sont en lien avec une autre méthode d’apprentissage de la lecture :

reperes-pour-evaluer-niveau-eleves-cp-ce1-fluence

Repères niveaux de lecture des élèves en cp ce1 – fluence

Lectorino & Lectorinette des éditions Retz, méthode de lecture différenciée basée sur un enseignement explicite et progressif de la compréhension de textes narratifs… Certains enseignants de la blogosphère indiquant quant à eux entre 45 et 60 mots lus par minute en milieu de CE1.

Si l’on considère strictement l’outil E.L.FE, les élèves en dessous du 30ème percentile n’ont pas une fluence de lecture suffisante pour accéder à une bonne compréhension du texte lu.

Vous pouvez prendre connaissance du document explicatif contenant les tests de fluence du Laboratoire CogniSciences, que l’on peut recevoir par mail, mais qui est visualisable sur la blogosphère ainsi que sur certains sites académiques (en l’occurrence, ici, Lille), cliquez sur le lien :
http://www4.ac-lille.fr/~iabethune2/file/elfe.pdf

Cette petite « réflexion » quant aux résultats étant posée, vous pouvez lire les deux textes proposés par CogniSciences « Le géant égoïste » et « Monsieur Petit » en cliquant sur les liens suivants
http://www.ac-grenoble.fr/ml38/IMG/pdf/textece1_mrpetit.pdf
http://www.ac-grenoble.fr/ml38/IMG/pdf/textece2_geantegoiste.pdf

consignes-passation-test-fluence-elfe-geant-egoiste-monsieur-petit-cp-ce1

Consignes de passation test de fluence ELFE ce1

NB : les documents présentés dans cette partie de l’article (étalonnages, repères, consignes) sont disponibles par ailleurs sur le net. Seuls ceux qui ne le sont pas sont présentés ici sous forme de liens hypertexte. Ces documents sont protégés par copyright (donc aucune possibilité de réaliser d’autres documents visuellement plus esthétiques), même si l’on a du mal à imaginer que l’on puisse mettre un droit quelconque sur un texte tombé dans le domaine public (le géant égoïste).

Cela étant, que cela ne nous empêche pas, moi du moins 😊  quoiqu’il en soit, de continuer d’accompagner nos enfants lors des vacances ou des week-ends dans l’apprentissage de la lecture. Et quoi de mieux que de tenter de « copier » la pédagogie employée lors des ateliers mis en place par les enseignants, de tenter d’adapter cette pédagogie à la maison, de façon à ce que ces révisions se passent le plus agréablement possible, et surtout, de ne pas commettre d’impairs.

Et pour ce faire, il faut un plan d’action ou plutôt d’actions : je vais tenter de décomposer chacune des étapes qui seront regroupées sur une seule fiche-mémo.
Préalablement, un petit travail s’impose (pour le parent 😈 haha) : le choix des textes et la mise en page.

1 – Accéder à la compréhension rapide de phrases, de textes ne comportant pas de difficultés lexicales : Choix des textes de lecture

Foisonnent sur le net nombre de textes pour cp / ce1, il suffit de taper fluence cp ou fluence ce1 dans un moteur de recherches.
Personnellement, j’ai choisi quelques textes, en fonction du razmok’. Les textes choisis visent l’automatisation du code et le développement de la voie d’adressage via la récurrence des graphèmes et des mots.
L’on revoit donc les graphèmes étudiés à l’école, et les mêmes mots à plusieurs reprises, mots issus de l’échelle de fréquence Dubois Buyse (voir articles : Les mots au cp | Quels mots ? et Les mots au cp | Mots outils ).
Bien évidemment l’identification par voie d’assemblage n’est pas négligée puisque l’on revoit également ces notions en révisions des sons complexes.

A ce stade de ce petit chapitre, il me semble évident qu’il faille donner une petite définition de ce que sont la voie d’assemblage et la voie d’adressage dans l’identification des mots.
Voie d’assemblage : découpage des mots en graphies et conversion en sons : le b et le a = ba (l’on dit aussi lecture par « voie phonologique » ou « voie indirecte »).
Voie d’adressage : reconnaissance du mot connu stocké dans le lexique interne par voie globale (l’on dit aussi « lecture par voie lexicale » ou par « voie orthographique » ou « voie directe »).

Je ne peux reproduire tous les documents créés. Je me permets simplement de vous proposer deux textes du domaine public, dont se servent, notamment, les Éditions La Cigale pour vendre leur méthode. Il s’agit du texte « Le petit poucet » (Charles Perrault), 47 mots ainsi que le texte de « Boucle d’or » (Frère Grimm), 92 mots.

.

L’on peut également opter pour des textes issus de la littérature jeunesse, albums étudiés en CP, voir ici quelques tapuscrits : Tapuscrits cp | J’apprends à lire
2 albums n’ont pas été étudiés à l’école : il s’agit de « Trois amis », et « Les trois brigands ». Les Trois brigands étant théoriquement étudié en période 5 (fin CP), ce peut être aussi un choix judicieux (l’on est sur(e) que le texte correspond à l’âge de l’enfant pour des révisions de grandes vacances).

 

Voici donc 3 textes que vous pouvez proposer à votre enfant.

2- Anticiper les difficultés de déchiffrage : Mise en page du texte d’entrainement de la  fluence (lettres muettes, présegmentation, lecture par groupe de sens)

Une mise en page des textes permet de différencier les lettres muettes (les lettres non prononcées sont grisées), à l’image de ce qui se pratique en classe. L’on peut également rappeler le pluriel des mots (caractères en rouge par exemple). L’on peut également proposer à l’enfant des textes dont les mots sont présegmentés (alternance syllabes en caractère gras et en caractère maigre), ou bien des textes préalablement segmentés en unités de sens. Voir ci-dessous pour ce dernier exemple, texte repris sur le site de l’académie de Caen, éval CE1.

.

Les mots outils, notés à côté du texte, sont repris en vue d’une transcription répétée des mêmes mots associée à un travail de mémorisation orthographique (voir ici : Les mots au cp | Mémoriser ).

3 – Automatiser le décodage, reconnaitre rapidement les mots : Révisions du code, notamment des « sons complexes »

son-an-am-en-em-etude-du-code-fluence-revisions-evaluation-lecture-cp-ce1

Choisir de préférence des textes avec récurrence de mots contenant ce que j’appelle des « sons complexes » (« ou », « an », « au », « ai »,fluence-vitesse-lecture-comprehension-texte-cp-ce1.

« eu », « on », « oi », « in », « oin » vus au cp ), voir à ce sujet une partie des fiches d’exercices déjà mises en ligne ( ici : Son [ã] : an/am/en/em | J’apprends à lire CP ainsi que Son [ə], [ø], [œ] –e/eu/œu – e ouvert et e fermé | J’apprends à lire CP ), un travail préalable à la lecture est fait sur l’étude du code avant l’exercice de lecture.Explications éventuelles des mots qui peuvent poser souci au niveau de la compréhension à l’aide d’images façon imagier (images + mots en dessous).

4 – Découvrir le texte d’entrainement de la fluence

Lecture par le parent une première fois tandis que l’enfant lit silencieusement et souligne les mots qui lui paraissent difficiles à lire, étude du code si besoin.
Lecture par le parent une seconde fois et discussion sur le texte (compréhension / interprétation de l’enfant). S’aider au besoin de la fleur de la compréhension de l’article Aide à la production d’écrits | Ressources cp – cycle 2

fleur-de-la-comprehension-aide-vitesse-de-lecture-fluence-cp-ce1

Fleur de la compréhension – aide à la vitesse de lecture – fluence cp ce1

5 – Lecture par l’enfant du texte

Lecture individuelle ou à tour de rôle (selon l’implication de l’enfant qui révise alors qu’il est en vacances 😓  ), en encourageant et en rectifiant les erreurs de lecture de l’enfant, les hésitations (« ce mot commence comme …», « cette lettre se prononce … »), les mots non lus au besoin. Proposer un découpage de ces mots pour rendre le déchiffrage plus facile. A noter que le découpage permet de faire des analogies avec d’autres syllabes (ex condition : con/di/tion ; c’est le « tion » de addition, multiplication, etc), et l’on peut également épeler le mot syllabe par syllabe et demander à l’enfant de dire de quel mot il s’agit.
Le texte est relu par l’enfant 2 à 3 fois, voire plus si la lecture n’est toujours pas fluide. Attention cependant : certains enfants restituent de mémoire mais ne lisent pas et donc l’exercice de lecture sera contre-productif. Cet exercice doit être l’occasion pour l’enfant, lors de la seconde et de la troisième relecture de prendre conscience de ses progrès.

6 – Test de la fluence de lecture

Et enfin … le petit test de fluence
Selon la fluidité de lecture, le parent relit ou non le texte en entier et l’enfant se lance dans la lecture chronométrée (voir consignes de passation du test plus haut).
Personnellement, je chronomètre sur une minute. Amplement suffisant pour des révisions et pour que le razmoket sache ce qu’est un test de fluence, qu’il ne soit pas trop perdu lorsqu’il devra passer ce test. Bon, au premier coup, monsieur n’était pas content et assez anxieux. Départ raté, donc pas de test. La faute sans doute aux nombres de mots inscrits à chaque ligne … A la seconde fois, après une nouvelle explication, et sans le nombre de mots en fin de ligne il s’est lancé et a trouvé cela plutôt marrant.
Attention : nul besoin de chronométrer l’enfant tous les deux jours : les révisions de vacances ne doivent pas être source de stress. Ce test permet à l’enfant de se positionner, de voir sa progression par rapport à un échantillon d’enfants du même âge, ou l’inverse, il permet de discerner si l’enfant est déficitaire en lecture.

Nouveaux textes d’exercices de lecture – entrainement de la fluence : pour une meilleure fluidité de lecture

Certains textes sont bien sur plus difficiles que d’autres. Ce qui est évident aux yeux de l’adulte ne l’est pas forcément aux yeux de l’enfant. Il faut alors bien expliquer que la fluence peut ne pas progresser entre 2 textes, voire même diminuer. C’est normal. Ce peut être aussi un souci d’attention, de fatigue, ou de « Mé heu, pas envie ! » … L’important est de continuer l’apprentissage de la lecture, donc de la fluence, et lui indiquer que le but final est de progresser dans les percentiles entre le premier et le dernier test d’un texte.

 champion-fluence

.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

4 réflexions sur “Lecture au cp ce1 | Outils d’amélioration de la fluence en lecture

  1. Pingback: Tapuscrit le monstre poilu | Lecture du soir – révisions | Le cycle 2 - Après l'école

  2. Merci pour l’affichage de ces conseils intéressants, vous avez dépassé les désirs des visiteurs. Ma princesse s’améliore de jours en jours.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s